Contrôle technique frein

 

plaquette de frein

L’épaisseur des disques de freins ne doit pas être inférieure à 2mm.

L’épaisseur des plaquettes de freins ne doit pas être inférieure à 5mm.

5% des défauts entraînant une contre visite sont dûs aux fonctions de freinage.



Le contrôle des organes de freinage concerne l’état général, la fixation et le fonctionnement. Si la vérification du point contrôle technique est impossible, la contre visite sera obligatoire.

Pour rappel, le CT est un contrôle visuel des organes essentiels du véhicule aucun démontage de la voiture n’est effectué durant l’examen mécanique.

Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules soumis au contrôle technique sont concernés pas le contrôle des fonctions de freinage. Les freins sont un des éléments essentiels assurant la sécurité du véhicule et du conducteur.

En savoir plus : lire l'article 'Contrôle technique obligatoire'.  

Quels sont les points de freinage soumis à contre-visite ?

  • Frein de service et frein de fonctionnement : anomalie dysfonctionnelle, efficacité insuffisante, déséquilibre supérieur à 30% entre les 2 roues d’un essieu.
  • Réservoir(s) : fuite ou allumage (permanent ou important) du voyant de tableau de bord.
  • Maître-cylindre /Robinet de freinage : mauvaise fixation ou fuites.
  • Canalisation de frein : détérioration importante.
  • Flexible de frein.
  • Correcteur, répartiteur de freinage : mauvaise fixation, fuites ou dysfonctionnement.
  • Pédale du frein de service : absence de la surface d’appui ou mauvais guidage.
  • Commande du frein de stationnement.
  • Système d’assistance de freinage.
  • Disque de frein : cassure ou fissure (seule l’usure prononcée est tolérée).
  • Etrier, cylindre de frein : frottement des étriers, cassures, fissures, fuites ou mauvaise fixation.
  • Tambour de frein : cassure ou fissure (seule l’usure prononcée est tolérée).
  • Plaquette de frein : usure importante (métal contre métal). L’allumage permanent du voyant d’usure des plaquettes de frein n’entraîne pas de contre visite.
  • Système antiblocage/de régulation : une fuite du bloc ABS/système antiblocage n’est pas tolérée.
  • Témoin de niveau de liquide de frein.

Quels sont les points de freinage non soumis à contre-visite ?

  • Frein de secours.
  • Témoin de mauvais fonctionnement du système de freinage.
  • Témoins d’usure de plaquettes de freins.
  • Témoin de mauvais fonctionnement du système antiblocage/de régulation.

Comment contrôler simplement les freins de votre véhicule ?

 Le contrôle de la fonction freinage représente plus de 5% des défauts et non-conformités soumis à contre visite :

  • Frein de service : déséquilibre important (2,35%)
  • Frein de stationnement : efficacité globale insuffisante (1,61%)
  • Flexible de frein : détérioration importante, insuffisante (1,26%)

 Pour vérifier l’état de vos freins, il est conseillé d’être attentif aux éléments suivants :

  • La voiture vibre au freinage : vérifiez que les disques de frein auto ne soient pas voilés.
  • La voiture couine au freinage : vérifiez que les plaquettes de frein ne soient pas usées.
  • Des à-coups dans la pédale de freins, des grincements ou des frottements : vérifiez que le tambour de frein ne soit pas déformé (il se change tous les 100 000 km).
  • Le liquide de frein baisse anormalement : vérifiez l’usure des plaquettes de frein (le liquide de frein se change tous les 3 ans).

Faites vérifiez vos disques de freins tous les 20 000 km (= mini. 2 mm), les plaquettes de frein tous les 30 000 km (= mini. 5 mm) et les garnitures de freins, tous les 60 000 km.

 

Vos commentaires