Contrôle technique voiture hybride

voiture hybride

Le prix du contrôle technique ‘voiture hybride’ varie entre 90 et 120€.

Des centres de contrôle sont habilités à examiner les voitures hybrides.

11 points de contrôle supplémentaires (8 entraînant une contre-visite).

Quels sont les véhicules concernés par le CT ‘voiture hybride’ ?

La voiture hybride est dotée d’un moteur thermique (alimenté par du carburant), d’un moteur électrique et de batteries. Le moteur électrique donne davantage d’énergie au moteur thermique ou permet au véhicule de fonctionner seulement à l’aide de l’électricité. Les avantages résident donc dans l’économie qu’implique la baisse de la consommation de carburant et du coût de l’assurance, dans la baisse du rejet des gaz polluants, l’agrément de la conduite et le bonus écologique.

2 grands types de voitures hybrides :

  • Le véhicule ‘full’ hybride (ou hybridation totale) : voiture la plus répandue, elle utilise 2 types de moteurs en simultané ou séparément (électrique et thermique). Le moteur thermique et l’énergie cinétique récupérée au freinage alimentent la batterie. Une fois les batteries déchargées, c’est le moteur thermique qui alimente le véhicule. 4 km parcourus en mode électrique. Pas de contrôle anti-pollution.
  • Le véhicule hybride rechargeable (ou plug-in hybrid) : la voiture combine moteur thermique (diesel ou essence) et un /plusieurs moteur(s) électrique(s) alimentés par une batterie. Le moteur thermique alimente le véhicule une fois la batterie déchargée. Entre 25 et 80km parcourus en mode électrique.

Une prime (ou bonus) écologique récompense l’acquisition ou la location des véhicules particuliers neufs hybrides émettant une quantité limitée de dioxyde de carbone par kilomètre (5 à 8,25% du taux d’acquisition TTC + coût de la batterie en location).

Quels sont les centres habilités à effectuer des contrôles techniques pour voiture ‘hybride’ ?

2 arrêtés du 15 janvier 2013 encadrent les conditions d’organisation du CT des véhicules légers et des poids lourds avec un certain nombre de spécificités relatives aux voitures électriques et hybrides. Ces dispositions ont été complétées/modifiées par l’entrée en vigueur de nouveaux textes le 10 janvier 2014.

Les contrôleurs techniques doivent être munis d’une habilitation électrique spéciale avec mention contrôle technique ‘voiture électrique et hybride’ pour pouvoir examiner un véhicule hybride.

Le nouveau cahier des charges impose au centre de contrôle de vérifier le bon état des câbles haute tension ainsi que des packs batterie. Cf. 10 janvier 2014

Veillez à faire appel à un centre spécialisé dans les voitures hybrides (cf. habilitation hybride et électrique, souvent les réseaux constructeurs) au moment de la réservation (contrôle technique).

Combien coûte le contrôle technique d’un véhicule hybride ?

Les prix sont quasiment identiques aux contrôles techniques des véhicules GPL dans la majorité des centres habilités, c'est-à-dire entre 90 et 120€.

Veillez à contacter plusieurs centres pour leur demander le coût du contrôle technique ‘voiture hybride’, certains peuvent pratiquer le même coût que le contrôle technique ‘classique’.

Quels sont les délais et durée des CT ‘voitures hybrides’ ?

Délais : la règlementation est la même que pour les CT ‘classiques’ c'est-à-dire tous les 2 ans pour les véhicules de plus de 4 ans. Si la voiture à moins de 4 ans, le CT doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent le 4ème anniversaire de l’auto hybride.

Durée : environ 40 minutes.

Si vous vendez votre voiture hybride, le CT doit dater de moins de 6 mois (2 mois si des défauts sont soumis à contre-visite).

Quels sont les points de contrôle technique des véhicules hybrides ?

Le contrôle technique du véhicule hybride a été renforcé par 11 critères de contrôle technique spécifiques et supplémentaires venus compléter les 124 points déjà existants.

points de CT - voiture electrique

L’examen comporte 8 points supplémentaires pouvant envoyer la voiture hybride en contre-visite (cf. oxydation ou agression chimique, gaine détériorée, présence de chocs).

Vos commentaires