Feu contrôle technique

QVSPMN4K3S

Feu stop : le 3ème feu est soumis à contre-visite s’il est d’origine

Feu anti brouillard : non soumis à contre visite

+8% des défauts soumis à contre-visite concerne l’éclairage de votre véhicule : contrôlez simplement vos feux !

Quels véhicules sont concernés par le contrôle des feux ?

L’éclairage et la signalisation concerne tous les véhicules soumis à la visite du contrôle technique exceptées les voitures de collection qui ne disposeraient pas de toutes les fonctionnalités faisant l’objet de l’examen mécanique.

Les non conformités des points de contrôle technique concernent les dysfonctionnements, l’absence de certains feux, les réglages anormalement haut/bas…

Quels sont les points ‘éclairage et signalisation’ soumis à contre-visite ?

les defauts feu

  • Feu croisement (x2) et feu de route : changement de la couleur de l’éclairage de la couleur d’origine (ou éclairage différent), réglage anormalement haut ou anormalement bas, détérioration importante de la glace ou du réflecteur, présence d’eau à l’intérieur du feu, faisceau lumineux non conforme, dysfonctionnement, mauvaise fixation.
  • Feu de position : absence de feux, modification de la couleur de l’éclairage.
  • Feu indicateur de direction.
  • Signal de détresse.
  • Feu de stop (+ 3ème feu de stop).
  • Feu de plaque (arrière).
  • Catadioptre (arrière) : c’est le dispositif rétro réfléchissant rouge à l’arrière des voitures (on le voit également à l’arrière des vélos).
  • Catadioptre (latéral > véhicule de + 6m).

Le 3ème feu stop est-il obligatoire ?

Si votre véhicule est équipé d’un 3ème feu stop d’origine, il doit être en bon état de fonctionnement. Dans le cas contraire, ce défaut est soumis à contre visite.

Si votre véhicule n’était équipé d’un 3ème feu de stop, vous ne risquez pas de contre visite et aucune infraction ne peut vous être opposée.

Cf. Règlement européen - ECE 48 – relatif à l’installation des dispositifs d’éclairage et de signalisation lumineuse.

Quels sont les points ‘éclairage et signalisation’ non soumis à contre-visite ?

  • Feu anti brouillard (avant) 
  • Feu additionnel (c'est-à-dire les feux qui ont été rajoutés au véhicule d’origine)
  • Triangle de pré-signalisation (en l’absence feu détresse)
  • Feu de brouillard (arrière)
  • Feu de recul
  • Feu de gabarit
  • Témoin de feux de route
  • Témoin indicateur de direction
  • Témoin de signal de détresse
  • Témoin de feu de brouillard (arrière)
  • Commande d’éclairage et de signalisation

Comment contrôler simplement les feux de votre véhicule ?

 

Avant l'étape 'réservation - contrôle technique', vérifiez les points de contrôle suivants :

Commencez par vérifier l’éclairage de votre véhicule la nuit à l’aide de quelqu’un qui pourra vérifier le fonctionnement des différents feux pendant que vous les allumerez.

En plus des feux ‘classiques’ (feu de recul, feu stop, feu anti brouillard, clignotants, feu de croisement, feu de position), pensez à vérifier également les warnings (ils doivent fonctionner lorsque le contact n’est pas mis), les témoins lumineux du tableau de bord et les feux qui éclairent la plaque d’immatriculation.

Vos commentaires