Moteur contrôle technique

 

moteur controle technique

Quels sont les points soumis à contre-visite ?

Fuite notable, défaut de fixation ou d’étanchéité, détérioration, mauvais fonctionnement, jeu anormal ou notable sont autant de défauts concernant les points de contrôle suivants :

  • Circuit de carburant
  • Réservoir de carburant (cf. bouchon)
  • Carburateur, système d’injection
  • Pompe d’alimentation en carburant
  • Batteries de traction
  • Collecteur d’échappement (+ canalisation)
  • Silencieux d’échappement
En savoir plus : lire l’article ‘Contre visite contrôle technique’.  

Quels sont les points non soumis à contre-visite ?

  • Boîte de vitesse
  • Moteur
  • Pont, boîte de transfert
  • Transmission (cf. palier et relais)
En savoir plus : lire l’article ‘Les points du contrôle technique’.  

Quels sont les principaux défauts ‘moteur’ motivant la prescription d’une contre visite ?

La fonction ‘organes mécaniques’ représente 1,89% de la totalité des défauts soumis à contre visite. Inutile de disposer de connaissances mécaniques pour vérifier les points à contrôler

  • Silencieux d'échappement : fuite importante (0,75%)
  • Canalisation d'échappement : fuite importante (0,63%)
  • Silencieux d'échappement : mauvaise fixation (0,35%)

Votre moteur a cassé pendant le contrôle technique, que faire ? 

La pollution a été faite après le contrôle d’huile moteur et le moteur casse : les centres sont couverts par une assurance (cf. casse moteur), l’indemnisation se fait donc sur la base des réparations et des frais engagés par le propriétaire.

Si vous ne trouvez pas de terrain d’entente, utilisez les voies de recours légales : 

  • Direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (renseignez-vous auprès de la DGCCRF).
  • Tribunal de Grande Instance.
En savoir plus : lire l’article ‘Les défauts les plus fréquents du contrôle technique’.  

 

 

Vos commentaires