Visibilité contrôle technique

visibilite controle technique

Vérifiez l’état des rétroviseurs, les balais d’essuie-glace, le pare-brise.

Vérifiez que les sièges se règlent et se verrouillent.

En savoir plus : lire l’article ‘Les points de vérification du contrôle technique’.  

Quels sont les points ‘visibilité’ soumis à contre-visite ?

Détérioration, visibilité insuffisante du conducteur, défaut de fixation, matériaux non conformes ou absents, le véhicule sera soumis à contre visite sont autant de défauts concernant les points de contrôle suivants :

  • Le pare-brise.
  • Le rétroviseur.
  • Les essuie-glaces (AV).
En savoir plus : lire l’article ‘Pare-brise contrôle technique’.  

Quels sont les points ‘visibilité’ non soumis à contre-visite ?

  • Le/les autre(s) vitrage(s).
  • Le lave-glace (AV).
  • Le système de désembuage (fonctionnement anormal).
En savoir plus : lire l’article ‘Contre visite contrôle technique’.  

Quels sont les défauts ‘visibilité’ les plus fréquemment soumis à contre-visite ?

Le taux de non-conformité de la fonction visibilité représente 1,65% des défauts soumis à contre-visite (sauf véhicules gaz et véhicules électriques et hybrides) :

  • Le pare-brise : fissure et/ou visibilité insuffisante (0,54%).
  • Les rétroviseurs : mauvais état et/ou anomalie de fixation (0,46%).
  • Les essuie-glaces AV : absence ou non fonctionnement (0,46%).
  • Les rétroviseurs : visibilité insuffisante (0,31%).
En savoir plus : lire l’article ‘Les défauts les plus fréquents du contrôle technique’.  

Vos commentaires